Archives pour la catégorie Photos

Photo 4 : Professeurs (1968)

En 1964, Philippe Hubaux créa dans l’école un « labo-photos » avec des moyens de fortune (autrement dit peu fortunés). Parmi les élèves qui ont fréquenté le labo-photos, je me rappelle Philippe, bien sûr, Jean-Pol Hannard, Pierre Cambron, Jean Ghyse, Jean-Pierre Van Laethem. D’autres ont dû y passer, qu’ils veuillent bien m’excuser de ne pas m’en souvenir et nous le signaler en laissant un commentaire ci-dessous, nous nous ferons un plaisir de les ajouter à notre liste.

En tous cas, Pierre Cambron (rhéto 1969) était l’un d’eux. Il a eu la bonne idée de photographier tous les professeurs de l’école, dans des attitudes très naturelles. Des clichés pris sur le vif : quand les professeurs arrivaient à l’école ou en sortaient, ouvrant ou fermant la portière de leur voiture, aux interruptions de cours, quand ils passaient dans la cour d’honneur pour se rendre au « salon des profs ».

C’était à l’occasion du « Carême de partage ». Les élèves mettaient sur pied des activités qui leur permettaient de récolter de l’argent au profit d’associations caritatives. Ici, la vente de photos. Pierre m’a donné un CD de ses photographies qui offrent un panorama complet du corps professoral en 1968-69. Merci !

Un championnat de football avait lieu aussi à ce moment. Voir la séquence « Cinéma 1 – Un match de foot entre élèves et professeurs en 1971 ».

Les trois professeurs que vous voyez ci-dessous en 1968 : Jacques Leclef – Henri Schockaert – Michel Delire.

Leclef 1968Schockaert 1968Delire 1968

Photo 3 : Elèves descendant l’escalier d’honneur 1949

elèves dans escalier des classes

Voici une scène que vous ne pouvez plus voir maintenant, en 2015 : des élèves, portant en main des livres, descendant le grand escalier d’honneur. Et pour cause, ce magnifique escalier à deux volées (au départ) et muni d’une rampe en fer forgé très ouvragée est aujourd’hui en réparation. L’accès est interdit.

La photo a été prise en 1949. Les élèves ont eu cours avec l’abbé Noël, que l’on distingue en haut de l’escalier, et descendent à l’étude pour y déposer leurs livres. L’abbé Noël (« Capi » était son surnom) a été professeur au Séminaire de 1912 à 1953. Il a été longtemps titulaire de la classe de IIIème.

En fait, ce cliché était destiné à illustrer un prospectus de présentation de l’école. Habituellement ce n’était pas le professeur mais le préfet qui se tenait en haut de l’escalier, au milieu de la balustrade. Le professeur, lui, descendait avec ses élèves.

Noms des élèves reconnus : x BAUDINE, Baudouin CAPPE, x CORNIL, René DELEU ( ?), Louis FISSE, x GILMAR, Guy KAISIN, Luc LAMOLINE, x LOMBA, Jean-Marie MOTTE, Luc PETIT, Guy RIHOUX, Pierre VAN CASTER.

Si vous reconnaissez d’autres personnages (vous-même ?), n’hésitez pas à nous le signaler. Vous pouvez utiliser la place réservée à vos commentaires ci-dessous ou nous écrire archisef@semflo.be

 

Photo 2 : Une équipe de football (Bruxelles 1964)

football Bruxelles 1964

Debout, de gauche à droite : Joseph Borlon, Christian Gruslin, Jean-Marc André, Jean-Pierre Lapaille, Michel Vansilliette, Alain Lebizay, Étienne Vansilliette, Jean Étienne, François Sadzot.

Accroupis, de gauche à droite : Philippe Minette, Bernard Gilis, Louis Petit, Gabin Mangelesi, André Bertrand, Bruno Moussoux, Michel Ferminne.

« Après quelques mercredis d’entraînements intensifs (au terrain en bord de Sambre) sous la houlette de Michel Delire, nous nous sommes rendus un mercredi au stade Fallon, à Woluwé-Saint-Lambert, pour y disputer le tournoi du fair-play.

Michel Delire et quelques professeurs ont officié comme chauffeurs de taxis.

Bien que Gabin Mangelesi ait eu le but au bout du pied, nous avons été défaits 1-0 mais nous avons été cités au mérite du fair-play. »

         (Bernard Gilis)

 « Il s’agit du tournoi du fair-play (des équipes de minimes), au stade Fallon, à Woluwé-Saint-Lambert. Là évoluait habituellement le Racing White, club de division I à l’époque. Nous avions fait le trajet dans quelques voitures – celles de Michel Delire, du proviseur et de quelques parents, je suppose. Je me rappelle que les parents Vansilliette étaient présents.

Le seul but que nous avons encaissé l’a été à cause… du vent ! Michel Vansilliette (un costaud) a envoyé un tir puissant dans les nuages, le ballon a été dévié par le vent et s’est retrouvé finalement dans notre but ! »

                                                                                                                        (Jean Étienne)  

Photo 1 : Corps professoral en 1958

En 1958, les professeurs étaient moins nombreux qu’aujourd’hui : 23 sur la photo, parmi lesquels les « surveillants » et le « supérieur ». Aujourd’hui, le carnet d’adresses recense 99 enseignants et 16 éducateurs, auxquels il faut ajouter la direction, l’économat, l’administration, le PMS. Nombre d’élèves en octobre 2014 : 1 082.

En 1958, on comptait 20 prêtres (encore en soutane) pour 3 laïcs. Le nombre d’élèves s’élevait à 275.

corps professoral 1958

Sur la photo, de gauche à droite, à la 1ère rangée : l’abbé Sottiaux, l’abbé Delfosse, M. Bontemps, l’abbé Dejardin, le chanoine Jacques (supérieur), l’abbé Woitrin, l’abbé Nélis, l’abbé Neyt, l’abbé Pirlet ; à la 2ème rangée : l’abbé Ferminne, M. Van de Cauter, l’abbé Henin, l’abbé Dion, l’abbé Léonard, l’abbé Pigneur, l’abbé Pirlot, l’abbé Poskin, l’abbé Orban, l’abbé Leboutte, l’abbé Detienne, M. Marischal, l’abbé Dubois, l’abbé Dangoisse.

En 2009, 51 ans plus tard, le corps professoral ne semble pas avoir beaucoup évolué ! Pourtant, à y regarder de plus près, vous verrez que, si le plumage est le même, les têtes ont changé. Mais qui a bien pu leur faire perdre la tête ? André Lizin, professeur d’Histoire au Séminaire, s’est amusé à truquer la photo de 1958 pour y placer d’autres visages, empruntés au corps professoral de 2009. C’était à l’occasion du 190ème anniversaire de notre école et on en avait beaucoup ri. Faussaire patenté, il avait aussi truqué la photo des religieuses de 1955, y substituant les têtes de collègues féminines. Vous les trouverez dans une prochaine livraison.

corps professoral 1958 (montage)

Pour agrandir cette photo, cliquer ici

Sur la photo truquée, de gauche à droite, à la 1ère rangée : Joël Hardy, Thierry Detrixhe, Philippe Hermand, Yvan Dieudonné, Étienne Goffin, Bernard Sougnez, Christian Nigot, Vincent Boca, Roland Hinnekens ; à la 2ème rangée : François Lefebvre (aujourd’hui directeur), Alain Smal, Marc Broeckaert, Philippe Steinier, Alain Burton, Vincent Houbart, Bernard Smet, André Lizin, Manu Clippe, Philippe Froidbise, Mathieu Busine, Patrick Noël, Didier Forthomme, Rudi Horion.