Archives pour la catégorie L’association des anciens

Le moulin-Brasserie recrute

www.abbaye-de-floreffe.be

Situé en contrebas de l’abbaye de Floreffe, l’ancien moulin transformé en Brasserie est une superbe construction du XIIIème siècle.

On y déguste les produits fabriqués pour l’abbaye que sont les bières de Floreffe, le fromage et le pain demi-gris. Ses salles sont aussi louées pour colloques,conférences, foires commerciales et séminaires ou pour des fêtes à caractère privé comme des mariages, communions, anniversaires etc.

Afin d’assurer un service de qualité à une clientèle toujours plus exigeante, nous recherchons (m/f)

Un(e) Commercial(e) – Responsable de salle avec compétences en restauration

Dépendant du Conseil d’Administration de l’Association des Anciens Élèves du Séminaire de Floreffe, et en étroite collaboration avec le responsable administratif du Moulin-Brasserie, vous êtes en charge des activités commerciales du Moulin-Brasserie de l’abbaye de Floreffe. Vous assurez une prestation de qualité en matière d’accueil, de service et de restauration à la brasserie ; vous êtes responsable de l’accueil et du service des clients pour la location des salles ; vous collaborez à l’organisation des événements qui se déroulent autour du Moulin et de l’Abbaye.

Missions :

  • En collaboration étroite avec le responsable administratif et avec une petite équipe de collaborateurs, vous supervisez l’organisation du travail.
  • Vous veillez à dynamiser le site internet et son suivi opérationnel.
  • Vous promouvez et assurez la distribution des produits de l’abbaye.
  • Vous veillez à la satisfaction des visiteurs : bon déroulement du service, plaintes…
  • Vous êtes attentif au bon déroulement des événements habituels, Temps des cadeaux, Esperanzah,…, et vous êtes à la recherche de nouvelles idées de développement.

Profil :

  • Vous adhérez aux valeurs humanistes et éthiques de l’école à laquelle l’Association des Anciens est associée.
  • Vous aimez le contact client et veillez à sa satisfaction permanente.
  • Vous avez une expérience commerciale dans le secteur HORECA d’au moins 5 ans.
  • Vous acceptez que votre temps de travail soit concentré essentiellement dans des prestations de week-end.
  • La maîtrise du néerlandais est un atout.

Nous vous offrons :

  • Un statut de salarié à temps partiel – pouvant à terme déboucher sur un temps plein en fonction du développement des activités- avec un contrat à durée indéterminée.
  • Un environnement de travail de qualité centré sur les valeurs humaines et au sein d’un site exceptionnel.

Motivé(e) par les valeurs et les responsabilités de cette fonction ?

Nous attendons votre candidature et lettre de motivation à transmettre, avant le 5 mars 2018, à :

Moulin-Brasserie de l’Abbaye de Floreffe
rue du Séminaire 7, 5150 Floreffe
à l’attention de Messieurs Léon Baes / Maurice Piraux.

Historique

C’est en 1880 qu’eut lieu la première réunion des Anciens, le 13 octobre précisément. Ce jour-là, à l’occasion de la « fête jubilaire du Petit Séminaire de Floreffe » (puisque, après sa création en 1819, le Séminaire fut fermé en 1825 par ordre du roi Guillaume et rouvrit ses portes cinq ans plus tard, le 13 octobre 1830), il fut décidé d’organiser l’Association des Anciens Élèves.

Trois temps forts dans la vie de l’Association :

  • En 1930, la fête du « Centenaire de la réouverture du Séminaire, 1830-1930 » et l’évocation de ses cent années d’existence par Mgr Hugues Lamy, abbé de Tongerloo.
  • En 1980, le « Centenaire de l’Association des Anciens » avec le discours plein d’humanisme et de truculence de l’abbé Henin décrivant les événements et les personnages qui marquèrent la vie de l’établissement entre 1930 et 1980.
  • En 2009, le « 190ème anniversaire du Séminaire de Floreffe » célébré par une exposition riche et attrayante qui a attiré plus de 3 500 visiteurs, sans oublier l’organisation d’un concert dans l’église abbatiale pour marquer le relevage de l’orgue, et la réalisation d’une ligne du temps – de dix mètres de longueur… et la qualité de l’ouvrage est égale à sa quantité !

Aujourd’hui, en 2014, notre Association compte près de six cents membres et regarde l’avenir avec optimisme. Continuer la lecture de Historique 

Membres des deux conseils de l’ASBL

Conseil d’administration : M. Pierre Kinif (président), M. Léon Baes (administrateur délégué), M. Denis Bodart, M. Jean Marchal, M. Benoît Debatty, M. Jacques Leclef, M. François Lefebvre et M. Jean-Louis Sohet.

Assemblée Générale : M. Michel Alexandre, Mme Catherine Bodart, M. Jean Bodson, Mme Céline Douillet, Mme Sabrina Gérard, M. Benoît Melebeck, M. Maurice Piraux, M. André Schoofs, M. Jean-Marc Tasseroul et M. Dominique Vellande.

Extraits de l’Assemblée générale du 23 avril 2014

  1. Cotisations
  •  Nombre de cotisants: 530 pour 2013. il y a eu 52 nouveaux cotisants en 2013. Actuellement 350 anciens ont payé leur cotisation 2014 dont 18 nouveaux.
  • Les coûts d’envoi et d’impression restent stables : 3,59 € pour les 2 bulletins sortis en 2013 (2,32 € pour l’impression et 1,27 € pour l’envoi).

– Les recette brutes des cotisations s’élèvent à 6.980,50 €.

– Les frais d’impression et d’envoi des bulletins sont de 4.227,78 €.

– les frais de fonctionnement du secrétariat sont de 1.141,41 €.

– le don pour les bourses est de 5.000 € (pour 2 ans : 2012 et 2013).

– Le total des frais est de 10.369,19 €.

– Le total des recettes est de 6.980,50 € + 3.345,33 € (solde fin 2012) = 10.325,83 €.

Jacques demande :

  • en 1994, le prix de la cotisation passait de 250 FB (6 €) à 400 FB (10 €)
  • en 2014, le prix de la cotisation ne pourrait-il pas passer de 10 € à 15 € (pour envoi en Belgique) et de 10 € à 20 € (pour envoi à l’étranger) ?
  • Les membres de l’AG optent pour une augmentation identique de 10 € à 15 € pour tous les membres (en Belgique et à l’étranger).
  1. Archives

Jean Bodson fait un exposé sur le travail considérable réalisé au niveau des archives.

Les personnes engagées dans cette activité sont, en plus de lui-même, Jean-Marie Detry, Jacques Guissard, Juliane Massaux. Ils se retrouvent souvent le jeudi matin.

Le travail consiste à rassembler de la documentation (albums, lettres, documents…), à les trier de façon méthodique et à en faire un inventaire numérique.

L’intérêt est non seulement « historique » mais aussi de pouvoir répondre facilement aux demandes de recherches sur des familles par exemple dont des membres sont venus au Séminaire.

Intérêt aussi de publier sur le site internet des pièces d’archives intéressantes dans la rubrique « Association des Anciens ».

Proposition est faite de créer une page FACEBOOK pour dynamiser l’interactivité entre anciens-anciennes. Sabrina Gérard propose de venir donner un coup de main de temps à autre pour travailler sur ce projet. Bernard Sougnez est actif pour le site et Jean-Pierre Poncin et Jean-Marc Tasseroul pourraient aussi donner un soutien précieux.

 

Jean distribue un document décrivant un « essai de table des matières » et des exemples de recherches que l’on peut faire dans la banque de données (rapports d’inspection en 1888, population scolaire en 1814, gestion des problèmes disciplinaires en 1879), de même que des faits relatés par lettres, poésies, brochures, etc.).

  1. Réunion générale des Anciens-Anciennes du 1er octobre 2013

Le compte rendu de cette réunion bisannuelle des Ancien(ne)s a été publié dans le bulletin de décembre 2013. Jacques Leclef rappelle que près de 140 ancien(ne)s et conjoint(e)s ont assisté à la messe présidée par l’abbé André Férard. Il y a deux ans, des anciens ont souhaité que cette messe soit animée par des chants. Ce qui a plu immédiatement à Claude Duchesne, notre organiste. Et c’est Jean Calmant, ancien professeur, qui a accepté gentiment le rôle de chef de chœur. Une chorale improvisée de dix anciens s’est constituée 30 minutes avant le début de l’office. On s’est tous promis de faire encore mieux la prochaine fois. Au repas, nous étions 300 participants (10 en moins qu’en 2011). Repas où Pierre Kinif, notre président, a pris la parole de même que François Lefebvre, directeur de l’école et Jacques Leclef, notre secrétaire. Seul problème : la sono, même si elle est nouvelle.

La formule plaît toujours.

 

Extraits de l’Assemblée générale du 24 avril 2013

Pierre Kinif accueille M. François Lefebvre, nouveau directeur, de même que J-M. Tasseroul et M. Piraux, nouveaux membres de l’AG. Une pensée spéciale pour Denis Vellande décédé cette année, ancien élève et membre du PO de l’école.

Bulletin des Parents et des Anciens

  • Le bulletin continue à plaire : donc pas de changement à apporter.
  • Les coûts d’envoi et d’impression restent stables : 3.78 € pour 2 bulletins sortis en 2012 (2.55 pour l’impression et 1.23 pour l’envoi) (3.44 € pour 2011).
  • Le nombre de cotisants pour 2012 est de 466 donc en recul de 79 par rapport à 2011. 43 nouveaux payants en 2012, mais 158 ont oublié de payer leur cotisation 2012 !
  • Jean Bodson, éditeur responsable du bulletin a décidé d’arrêter pour des raisons personnelles. Décembre 2012 était son dernier numéro. Remerciements lui sont adressés pour tout le travail effectué depuis qu’il a repris la revue après le décès d’Arthur Léonard. On souligne la qualité des articles et la qualité de la mise en page, de même que l’impression en général. Jacques Leclef connaît toute la passion mise par Jean pour la réalisation d’une revue de qualité. Jacques a demandé à André Schoofs, membre de l’AG, de remplacer Jean. Il a accepté pour deux ans. André est aussi membre actif de « Floreffe 190 », il a déjà édité une revue sur Dave, sa commune, il connaît très bien l’imprimerie Nuance 4 et Jean, ce qui facilitera la transition. En outre Jacques le secondera. L’AG lui souhaite pleine réussite dans sa nouvelle tâche.
  1. Projets réalisés
  1. Le concert de musique classique du 22 septembre 2012, mis sur pied par le groupe « Floreffe 190 » a été un véritable succès. Ce sont plus de 500 personnes qui ont été ravies par ce concert présenté par l’Ensemble Aria et son chef Etienne Rappe, accompagnés par l’organiste Stéphane Mottoul et, en seconde partie, par la chorale du Champeau et son dirigeant Bernard Coulon. Dans l’assemblée on reconnaissait de nombreux anciens élèves, heureux et émus d’avoir entendu à nouveau jouer l’orgue qui avait enchanté les cérémonies religieuses de leur adolescence. Des points sont à améliorer dans l’organisation comme l’accès à l’église pour les personnes âgées. Bilan positif aussi sur le plan financier :
    • Recettes : 12.729,87 € (donateurs, entrées, bar…)
    • Dépenses : 8.684,39 € (logo, affiches, publicité, assurance…)
    • Bénéfice : 4.045,48 €. Le bénéfice a été bloqué sur un compte.
  2. Un nouveau local est mis à la disposition par l’école pour stocker toutes les archives du Séminaire. Il a fallu arranger, acheter une armoire et puis déménager tous les documents répertoriés « archives ».
  1. Projets à réaliser
  1. Concernant les archives, le projet est de :
    • Classer numériquement tous les documents.
    • Scanner une partie de ces documents.
    • Mettre ces documents scannés sur disque dur.
  2. Trois personnes, JM. Detry, J. Bodson et J. Guissard, travaillent deux demi-jours par semaine au local. Ils ont rencontré M. Bodart, responsable des archives de l’État à Namur. Ils ont rencontré M. Samuel Rogé, informaticien à la commune de Floreffe, ancien élève. Ils se sont inspirés des conseils de ces personnes. Leurs demandes sont les suivantes :
  • Acquérir un ordinateur d’occasion ou à bon prix ;
  • Ils ont acheté, avec l’accord de Jacques, un scanner vertical (pour feuilles A5-A4-A3) pour la modique somme de 148 €. On a par exemple découvert des listes d’élèves et professeurs datant du 19ème siècle et un journal d’élèves d’après la guerre 1914. Il faut les scanner.
  • Acquérir un disque dur externe.
  • Acheter des boîtes pour stocker les archives.
  • Acheter une armoire pour entreposer ces boîtes et des livres.
  • Acheter des gants blancs.

L’objectif est que les archives classées (numérisées) soient accessibles à tout le monde, ce qui n’est pas encore le cas. Seuls Jean-Marie et Jean s’y retrouvent, actuellement. Le bénéfice du concert ou le compte « Ferminne » pourrait servir à financer ce projet.