Carte postale 4 : Vue panoramique de Floreffe prise du chemin de fer

vue de Floreffe prise du chemin de fer

Comparez la photo précédente, « Sambre et chemin de halage », et celle-ci.
La vue, ici aussi, est prise du chemin de fer mais l’angle de prise de vue est plus large, le photographe est placé plus haut. (L’intitulé de la carte, sous la photo, indique : « Vue panoramique de Floreffe prise du Chemin de fer ».)
Les murs de terrasse du séminaire sont bien visibles. Si vous agrandissez la photo, vous pouvez voir la balustrade.
En dessous, près du sentier qui monte dans le bois du Nangot (invisible sur la photo), la maison du batelier et un espace non bâti.
Le mur d’enceinte du séminaire, qui enferme le séminaire et la ferme du bas, grimpe jusqu’au pied de la chapelle Saint-Roch et englobe la ferme de Robersart, est bien visible aussi, de même que le mur du cimetière.
Au pied du mur qui descend du cimetière paroissial se détache le pont-levis (levé), avec les maisons comme fond. Il donnait accès au chemin vers Mauditienne. Nous vous conseillons d’agrandir la photo pour mieux le distinguer.

Un essai de datation : le cachet de la poste renseigne la date de 1905.*

*Il faut savoir que, jusqu’en 1905, sur les cartes postales, on écrivait du côté de l’illustration, l’autre côté étant exclusivement réservé à l’adresse du destinataire et à celle de l’expéditeur. Ici, le texte écrit se résume à… la signature. « Camille » n’était pas bavard…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *