Historique

C’est en 1880 qu’eut lieu la première réunion des Anciens, le 13 octobre précisément. Ce jour-là, à l’occasion de la « fête jubilaire du Petit Séminaire de Floreffe » (puisque, après sa création en 1819, le Séminaire fut fermé en 1825 par ordre du roi Guillaume et rouvrit ses portes cinq ans plus tard, le 13 octobre 1830), il fut décidé d’organiser l’Association des Anciens Élèves.

Trois temps forts dans la vie de l’Association :

  • En 1930, la fête du « Centenaire de la réouverture du Séminaire, 1830-1930 » et l’évocation de ses cent années d’existence par Mgr Hugues Lamy, abbé de Tongerloo.
  • En 1980, le « Centenaire de l’Association des Anciens » avec le discours plein d’humanisme et de truculence de l’abbé Henin décrivant les événements et les personnages qui marquèrent la vie de l’établissement entre 1930 et 1980.
  • En 2009, le « 190ème anniversaire du Séminaire de Floreffe » célébré par une exposition riche et attrayante qui a attiré plus de 3 500 visiteurs, sans oublier l’organisation d’un concert dans l’église abbatiale pour marquer le relevage de l’orgue, et la réalisation d’une ligne du temps – de dix mètres de longueur… et la qualité de l’ouvrage est égale à sa quantité !

Aujourd’hui, en 2014, notre Association compte près de six cents membres et regarde l’avenir avec optimisme. C’est bien connu que, à Floreffe, comme dans les histoires d’Astérix, tout se termine toujours par un banquet. Et la tradition est respectée puisque tous les deux ans, plus de trois cents personnes (ancien(ne)s, conjoints, professeurs, éducateurs) se réunissent pour un banquet précédé d’une messe pour tous nos anciens décédés. La convivialité est chaque fois au rendez-vous. La tradition veut que tous les anciens soient invités par l’intermédiaire de leur secrétaire ou président de rhéto. Sont conviés tout particulièrement les jubilaires des 10, 20, 30, 40, … ans de sortie de rhétorique qui s’y retrouvent à des tables particulières.

 

Mais l’activité de l’Association ne se limite pas à organiser ce banquet. Lien entre ses membres, elle veut aussi leur donner des nouvelles de leur école. C’est ainsi qu’elle édite une revue intitulée « Bulletin des Anciens et des Parents » deux fois par an. Celle-ci est distribuée gratuitement aux parents des élèves actuels, aux anciens pendant deux ans après leur sortie de rhétorique et à tous les ancien(ne)s qui cotisent. Elle donne des nouvelles des anciens, nous informe sur le passé de l’école, sur son patrimoine architectural.L’éditeur responsable a été l’abbé Dejardin dans les années 1940 à 1970, le chanoine Louis Dubois dans les années 1970 jusqu’en 1988, l’abbé Arthur Léonard de 1989 à 2002, Jean Bodson de 2003 à 2012 et André Schoofs de 2013 à … Le bénéfice sert à payer des bourses à des élèves en difficulté financière.

 

Nous ne manquons pas de projets : créer un site pour les anciens et aussi pour les archives de l’école, numériser ces archives, en dresser un inventaire numérique. C’est un précieux travail de mémoire, qui permettra de préparer le 200ème anniversaire du Séminaire de Floreffe qui aura lieu en 2019. N’oublions pas non plus le 900ème anniversaire de la fondation de l’abbaye en 2021.

 

Cliquez sur notre site, établissez les liens, tournez les pages du Bulletin des Anciens et surtout n’hésitez pas à nous faire part de vos réactions. Vos suggestions sont les bienvenues. Et si vous voulez respirer l’air de Floreffe, il vous est toujours loisible de passer par le moulin-brasserie pour y boire une bonne bière d’abbaye. Si vous ne le savez pas encore, le moulin est géré par notre ASBL « Association des Anciens Élèves du Séminaire de Floreffe ». Tout fait farine au bon moulin…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *