Séquence cinéma 9 : Paysages – Vues du Séminaire


La scène

L’abbé Ferminne n’a pas filmé que des scènes animées, représentant les élèves et le personnel du Séminaire. Il aimait promener sa caméra dans et autour de l’école. Il aimait le Séminaire, tout simplement.

Dans le premier extrait (3.14), la RN90 ne traversait pas encore le village (donc nous sommes avant 1968). La statue de saint Norbert était toujours debout à l’avant du jardin suspendu (donc nous sommes avant 1962).

Le second extrait (0.49, à partir de 3.11) est daté : 1969.

Le résumé

00.00 Au bout de la cour verte, la balustrade qui domine la vallée de la Sambre.
Dans le fond, le jardin suspendu, la galerie toscane et le pavillon carré.
Les tilleuls viennent d’être élagués.
Dans le fond, à gauche, le verger.
00.09 Les vieilles écuries.

00.22 Le Séminaire vu du verger. (… jusque 01.07)
00.24 La toiture de la tour carrée : en cloche, garnie d’une rangée de glands, elle donne                     au bâtiment une allure un peu chinoise…
00.36 Mmm… les coings dodus et dorés…
00.55 Le colombier et l’étang, qui n’a pas encore été recoupé par le passage de la grand-                   Route.

01.07 Retour à la galerie toscane.
01.12 Vallée de la Sambre, façade de l’église, cour verte.
C’est encore le pont en bois, soutenu par une pile, au milieu. Il a été construit                             pendant l’année 1947-48.
01.24 Belle vue en enfilade depuis le grand hall entre les deux études : sur le perron,                           la balustrade en fer forgé, (à l’étage) à travers la splendide ferronnerie en éventail,                   le parterre de fleurs et la statue de saint Norbert.
01.51 Cette meule, actuellement placée près du moulin, était un broyeur pour écraser                       les pommes. On la voit ici dominant la cour verte, au niveau des anciennes écuries.                 La vinaigrerie était juste à côté (aujourd’hui simple local de passage entre le                               bâtiment du Proviseur et le bâtiment de la Vigne).
Des anciens élèves se rappellent encore la gelée de coing servie aux repas.
02.04 La galerie toscane et un jeu d’eau dans la fontaine.
02.50 Le parterre de fleurs, qui sera remplacé en 1964 par la vasque remplie d’eau                               (construit en même temps que le bâtiment Bastin).

(second extrait)
03.11   La vasque et le bâtiment Bastin sont bien visibles.
Nous sommes en 1969 (150ème anniversaire de l’école).
03.18 Les tilleuls se sont bien étoffés depuis l’extrait précédent.
Par contre, le toit en cloche, avec sa garniture de glands, « à la chinoise », est resté                  le même et attire toujours autant l’œil du cameraman…
03.46 Le verger, toujours, et l’aspect très campagnard du Séminaire.

Nous avons sélectionné environ 4 minutes de la bobine originale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *